Talma Suns - I Miss You

Né des cendres de Kim Novak, Talma Suns avait fait sa première apparition sur la scène du Cargö l’an dernier lors du #1 Festival (bundy 3).

Ils ont depuis enregistré leur premier album -sortie prévue cet automne chez Kütu Folk.

Ils viennent d’ailleurs d’en dévoiler le titre Rising.

Aussi, les Talma Suns figurent sur la compilation Wootball 2014 avec I Miss You, un hymne wootballistique inédit. Ils le joueront, en acoustique, le 6 juin sur la mini scène du Gâteau Blaster.

Enfin, c’est en formation complète, électrique, qu’on les retrouvera le 13 juin, au Cargö, pour la soirée de clôture du #1 Festival (bundy 4), avec Hook & The Twin et Sorry Sorrow Swims.

Plus d'infos sur l'internet : http://talma-suns.bandcamp.com/

Peux-tu nous dire quelques mots sur votre morceau?

(Jérémie) C’est un morceau que j’ai composé très rapidement à la suite d un concert du groupe Reveille chez Michou [Presqu’Île de Caen]. Je suis rentré en vélo et avant de me poser chez moi j’avais déjà les accords et la ligne de chant en tête… Les paroles ont un lointain mais pseudo plausible rapport avec le foot, en cherchant bien, le dernier mot de la chanson est GOAL…

Le foot c’est un truc important pour toi?

Pas plus que ça, j’aime les grandes rencontres quand l’occasion se présente, dans un bar, les matchs à enjeu… Mais de la à dire que ça me passionne… Ça serait mentir !

Club supporté (s’il y en a un)?

le RC Kim Novak Club ! Un petit club qui n’a participé à aucun championnat, que des matchs amicaux mais disputés entre zicos caennais, souvent les français contre les allemands d’ailleurs, avec en ligne de mire le match avec Battiston à Séville qu’on refait sans les fautes…

Pronostics sur le parcours du Honduras à la Coupe Du Monde?

Probablement éliminé dès les poules…

Vainqueur du Mondial ?

Brésil 3-0 contre la France.

Pour éviter un deuxième Knysna, quel moyen de transport faut-il conseiller à l’équipe de France ?

La grue, un par cabine, isolé, il ne pourra pas y avoir de conciliabules…

Crédits

Credit : jeremie nies / hugo lamy / max debacker / boris colet

#11 Wecord (2014)