Huutch - É Vitale

Huutch s’est d’abord fait connaître en concevant des pochettes pour plein de groupes pop de Caen (de Kim Novak aux Chocolate Donuts, en passant par les Goodbye Horses ou Pop The Fish).

Il a sorti l’an dernier « Getting Lost », son premier EP, sur le label électronique (digital et Taïwanais) Sociopath Recordings. Un bel EP, majoritairement instrumental, dans lequel on prend plaisir à se perdre.

Il a radicalement changé d’orientation musicale pour la compilation Wootball 2014. Il s’est associé avec les Talma Suns et publie un hymne pop entêtant sur lequel il chante en italien.

Il le jouera live le 6 juin à Gâteau Blaster, dans le cadre du #1 Festival (bundy 4).

Plus d'infos sur l'internet : http://huutch.free.fr/

Peux-tu nous dire quelques mots sur ton morceau?

C’est l’histoire d’un mec qui déclare sa passion pour (et à) sa copine dans la langue de l’amour.

Le foot c’est un truc important pour toi ?

Je n’ai aucune connaissance footballistique mais j’aime bien suivre les événements mondiaux en général, pour l’ambiance et le partage entre amis et l’événement de la coupe du monde de foot en fait partie. J’aime bien les équipes qu’on n’attend pas et qui donnent des surprises et du spectacle.

Club supporté (s’il y en a un)?

Les équipes africaines sont classes.

Vainqueur du Mondial ?

Les équipes d’Amérique du Sud évidemment.

Pour éviter un deuxième Knysna, quel moyen de transport faut-il conseiller à l’équipe de France ?

Je propose le stop… qu’ils se démerdent.

Crédits

"É Vitale" Musique composée par Huutch (Frédéric Hamet) avec le concours de Jérémie Nies (voix).
Texte : Frédéric Hamet Chant : Frédéric Hamet Guitares / chœurs : Jérémie Nies Basse : Hugo Lamy Batterie : Boris Collet

Réalisé en partie à la maison et pour le reste au Studio Pickup Enregistrement / mixage / mastering : Olivier Legoupil (Studio Pickup) Explication inutile mais déterminante : J'ai composé ce morceau, je l'ai envoyé à Jérémie Nies (Arestrup) qui a posé une ligne de chant dessus. J'ai écrit des paroles, retravaillé la structure, décidé de le chanter.

J'ai sollicité les Talma Suns à savoir Jérémie Nies, Hugo Lamy, Boris Collet (il manquait le Maxence Debacker à l'appel) pour interpréter les parties guitares, basse et batterie du morceau avec le concours et le soutien de Corinne Chatelain et Olivier Legoupil du Studio Pickup pour l'enregistrement, le mixage et le mastering de l'ensemble.

Sans les encouragements de Laurent Woubi, la sollicitation et leur confiance accordée par ww2w pour figurer sur leur compilation 2014, la disponibilité et la gentillesse du Studio Pickup et le dernier coup de pied au cul de Jérémie Nies, ce morceau n'aurait pas vu le jour de la même façon.

PS : j'ai cité trois fois Jérémie Nies (Arestrup).

#11 Wecord (2014)